Ile de La Reunion

Emergée des eaux de l’Océan indien, La Réunion est une île volcanique somptueuse, localisée dans l’archipel des Mascareignes, à quelques 700 km à l’est de Madagascar, et à 170 km au sud-ouest de l’île Maurice. Une ile magnifique qu’on va vous faire découvrir dans les articles ci-dessous mais avant ça quelques informations pour en savoir un peu plus sur l’Ile de la Réunion.

Un paysage volcanique : l’identité de La Réunion

La Réunion, c’est avant tout un relief marqué par deux monts volcaniques, le plus actif étant le Piton de la Fournaise, à l’est, et le plus élevé (3 070 m) étant le Piton des Neiges (celui ci est au programme de notre prochaine escapade sur l’Ile). Entre ces deux massifs, s’étendent les plaines des Palmistes et des Cafres, constituant une véritable trouée qui connecte l’est et le sud de l’île. Hormis sur la frange littorale, où se trouvent les principaux lieux d’habitation, le relief est partout ciselé par l’érosion, donnant lieu à des créations naturelles incroyables, à l’image des trois vastes cirques que sont Mafate, Salazie, et Cilaos.
Nombreux torrents dévalent les pentes abruptes, donnant lieu là encore à des panoramas spectaculaires, où se côtoient avec enchantement lieux de baignades et cascades d’eau limpide. Ces escarpements et ces dénivellations n’effraient cependant pas les nombreux téméraires, qui affrontent le périple de la Diagonale des Fous, raid pédestre de 173 km à travers ces paysages grandioses.

La Réunion, carrefour des civilisations

Pour les plus raisonnables d’entre vous, le littoral de la côte sauvage, qui caractérise le sud-est de La Réunion, est l’occasion de découvrir un pan de cette nature locale. Des villages pittoresques au Pont Suspendu de Sainte-Rose, de l’alternance des plages et des falaises à la magnifique Anse des Cascades, l’île offre un avant-goût de ce qu’elle renferme en son cœur, maintenu sauvagement à l’abri des regards.
Ce département français valorise une biodiversité impressionnante, protégée au sein du Parc national de La Réunion qui représente 42 % de la surface de l’île, et de la réserve naturelle maritime qui veille sur l’ensemble des lagons et des segments de côte rocheuse. Il est possible d’avoir un aperçu de cette richesse faunistique et floristique, en se rendant, à l’aquarium de Saint-Leu, observer les tortues marines.
Du farniente sur la plage de l’Ermitage un verre de rhum local à la main, à la dégustation d’ingrédients créoles, chinois ou indiens au marché de Saint-Gilles, en passant par d’innombrables activités de sport et de loisirs (plongée sous-marine, randonnées, parachutisme, canyoning, surf…), La Réunion offre un éventail d’attraits inimitable, au carrefour multiculturel des influences africaine, asiatique, et européenne.